Manquer de personnel disponible pour travailler durant le quart de nuit pourrait être une raison suffisante de recourir à des travailleurs étrangers temporaires.

 Par Reynaldo Marquez, avocat

C’est du moins ce qui se dégage de la lecture de l’article intitulé : «Travailleurs latinos-américains : une bouée de sauvetage pour les entreprises», lequel est paru dans le journal Le Soleil.

Cet article rapporte le cas de la société Béton Bolduc inc. qui a eu recours à des travailleurs originaires du Costa-Rica afin de combler son manque de travailleurs compétents. 

L’entreprise de la Beauce compte déjà 4 Costaricains parmi ses 80 employés. Ils ont été recrutés, il y a deux ans et demi, rapporte Le Soleil.

Selon la directrice des finances de Béton Bolduc inc., Louisette Lavoie, «Les Costaricains sont de bons travaillants qui ne refusent jamais de faire des heures supplémentaires».

Elle précise qu’il n’est pas rare qu’un travailleur québécois préfère remettre sa démission plutôt que de travailler le soir ou la nuit.  

À leur décharge, il faut dire qu’avec un taux de chômage de 3 % dans la Beauce, les travailleurs québécois ont l’embarras du choix et peuvent facilement trouver un emploi conséquent avec leurs préférences.

Le fait que les écoles de la région n’arrivent pas à fournir suffisamment de nouveaux diplômés pour combler les postes vacants, ne fait rien pour améliorer la situation.

Cliquez ici pour lire l’article au complet.

Sauf exception, un employeur québécois sera généralement autorisé à recruter un travailleur étranger temporaire seulement après avoir démontré qu’il n’a pas été en mesure d’embaucher quelqu’un localement.

En résumé, dans un marché dynamique, comme celui de la Beauce, le manque de personnel de nuit pourrait être un argument de force à faire valoir auprès des autorités gouvernementales, lesquelles sont responsables de donner (ou non) leur assentiment quant à l’embauche de travailleurs étrangers.

Et vous, avez-vous déjà envisagé de recruter de travailleurs étrangers?

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s