La pénurie de main-d’œuvre est bel et bien réelle au Québec et la solution à ce problème passe souvent par l’immigration. Voici quelques articles récents exposant la situation à laquelle est actuellement confronté la province.

Serveurs et sommeliers en demande

Un propriétaire de restaurant du Vieux-Québec affirme que la pénurie de main-d’œuvre est à son pire, comparativement aux 4 années précédentes. Aussi, il n’y a pas que les cuisiniers qui sont en demande : « […] le manque de main-d’œuvre commence également à toucher les serveurs et les sommeliers », dit-il.

https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1111683/penurie-main-oeuvre-cuisiniers-restauration-restaurants-quebec-cuisine

Des travailleurs mexicains à Trois-Rivières

Aux prises avec un problème de pénurie de main-d’œuvre, un restaurant de Trois-Rivières s’est rendu au Mexique pour recruter un travailleur étranger. Le propriétaire souhaite éventuellement engager d’autres travailleurs mexicains.

https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1100117/penurie-main-doeuvre-restaurant-emploi-recherche

Plus de travailleurs étrangers dans les entreprises agricoles

Les entreprises agricoles de plus petites tailles doivent désormais faire appel à plus de travailleurs étrangers agricoles pendant l’été. Ainsi, une ferme de la Baie-des-Chaleurs est passée de 4 travailleurs mexicains en 2012, à 35 cette année.

https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1111632/ferme-bourdages-main-doeuvre-mexique-emploi-saisonnier-cueillette

Des travailleurs étrangers saisonniers en restauration       

Des restaurateurs de la région de Québec embauchent des cuisiniers pour l’été. Ce serait l’avenir de la restauration, tout comme les travailleurs étrangers qui viennent prêter main forte en agriculture.

http://www.tvanouvelles.ca/2018/07/03/force-de-recruter-a-lexterieur-de-quebec

Pénurie de main-d’œuvre sur la Côte-Nord

La Côte-Nord veut contrer la pénurie de main-d’œuvre par l’immigration. La région aurait non seulement besoin de travailleurs en hôtellerie et en restauration, mais aussi pour combler des emplois plus spécialisés tel que la soudure ou la foresterie.

http://www.journaldequebec.com/2018/05/28/manque-de-main-duvre-la-cote-nord-mise-sur-limmigration-1

Vous avez des questions en matière d’immigration?

Reynaldo Marquez, avocat
Wellstein Mora Rodriguez International s.a.
700-1980, rue Sherbrooke Ouest
Montréal, Québec, H3H 1E8
514 506-9313
rmarquez@wmr-law.ca

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s